Ma fille ne veut pas être mon amie Facebook :(

Je lui ai tout appris. Comment allumer un ordi, comment aller sur Internet, comment s’inscrire sur Facebook, comment configurer des paramètres de sécurité afin qu’aucun quidam malveillant ne la harcèle et, surtout, afin que le premier, ou même le dernier, pervers venu ne mate jamais ses photos sans autorisation parentale.

Et puis elle a commencé à demander à ses copines intimes de devenir ses amies. Et aux amies de ses amies. Et aux amis aussi, elle n’a pas 14 ans pour rien. Et puis, un matin, je lui ai envoyé une demande d’amitié. Elle m’a ignoré. Jusqu’au jour où elle s’est mise à en rire.– Mais papa, tu ne vas quand même pas être mon ami, tu es mon père.

Si j’étais son ami, je constaterais que sur Facebook elle n’a pas de frère comme dans la vie mais qu’elle a une sœur qui est sa meilleure amie dans la vraie vie, que, contrairement à la grande majorité de ses amies de deuxième secondaire, elle n’est pas mariée, qu’elle fait partie du groupe «Ma chambre n’est pas en Bordel, elle est rangée à ma Façon =D», «on connaît tous une Audrey» et «Panneau Ralentir ecole Comme si jallais courir pour y aller», qu’elle est membre de «Pour que Dora s’achète un GPS», qu’elle est fan de «tous ceux qui adorent les arcs-en-ciel», de «Dieu est incarné dans le Nutella, je suis sûr» et de «Frites», qu’elle est l’amie virtuelle de sa pire ennemie dans la réalité, qu’elle écoute «Claude François» et qu’elle regarde «Les Vacances de Monsieur Hulot» comme son père, qu’elle écrit «bonjour» «boonjouur», «je t’aime» «jee t’aiimee» et «comment ça va» «koomeent sa va». Je découvrirais qu’elle prend des «pics de chix» dans mon miroir dans ma salle de bains avec mon appareil photo, que, chaque vendredi, elle écrit «Vendredi», que le lundi, c’est «Lundi:(» et que, selon son statut, elle était à l’«Apple Store New York» lorsqu’elle était bien à l’«Apple Store New York» avec moi.

Heureusement, j’apprendrais aussi qu’elle n’écrit pas comme son amie TruchMuche des choses genre style comme «Plus Le Temp Avance,Plus On srend Compte Ke Le Monde Dont On Se Croyait Si Proche Sont au Fons Si Loin…» avec les fautes, les espaces et les points compris, mais qu’elle a écrit «lol» pas moins de 734 fois cette semaine.

Si elle avait accepté ma friend request, je saurais que son amie Bidule a 317 photos d’elle devant le miroir, que ma fille a 234 amis dont au moins 229 ont une photo prise devant le miroir, qu’elle connaît tous ses amis Facebook personnellement quoiqu’elle n’ait pas pris l’habitude d’aller luncher avec eux comme son père, et qu’elle a, un dimanche soir à dix heures moins quart, 41 discussions instantanées à l’écran alors qu’elle est incapable de soutenir une conversation à deux à l’heure du petit déjeuner.

Mais je ne suis pas son ami. Et je ne sais donc pas tout ça. Tant mieux.

Illustration: Annie Descôteaux

Texte publié dans le magazine Urbania

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s