Des mots inappropriés

Des relations inappropriées. Des images explicites. Des actes déplacés. Des paroles inélégantes. Les gens font preuve d’un vocabulaire élaboré quand ils ne veulent pas appeler un chat, un minou, une relation sexuelle, une baise et un zizi, un phallus ou un braquemart. Lire la suite de « Des mots inappropriés »

Publicités

Il y a aussi des ascenseurs à Ottawa

On parle beaucoup, ces temps-ci, des retours d’ascenseurs entre le gouvernement Charest et ses généreux donateurs, qu’ils soient contracteurs, directeurs d’écoles anglophones, chercheurs de gaz, administrateurs de multinationale… Il n’y a pas de raison pour que ce soit différent du côté d’Ottawa. C’est seulement mieux caché. Lire la suite de « Il y a aussi des ascenseurs à Ottawa »

On nous coupe la langue

L’habitude récurrente que le gouvernement Charest a prise d’imposer le bâillon pour faire passer des lois dont il ne veut pas discuter s’apparente à étrangler l’opposition, à couper la langue de ceux qui ne sont pas d’accord et à enfermer les dissidents derrière un mur de silence. On a déjà envoyé l’armée pour moins que ça. Lire la suite de « On nous coupe la langue »

Bastarache: mes conclusions

Faut-il avoir usé les bancs de la faculté de droit, fait le barreau comme d’autres font les cents pas, écouté chaque seconde de la soporifique et sans surprise commission Bastarache, fait un bac en composition chimique d’encres de stylo et feuilleté des kilomètres de Post-it pour pouvoir tirer des conclusions sur le triste cirque auquel notre classe politique nous a convié? Lire la suite de « Bastarache: mes conclusions »