Il y a aussi des ascenseurs à Ottawa

On parle beaucoup, ces temps-ci, des retours d’ascenseurs entre le gouvernement Charest et ses généreux donateurs, qu’ils soient contracteurs, directeurs d’écoles anglophones, chercheurs de gaz, administrateurs de multinationale… Il n’y a pas de raison pour que ce soit différent du côté d’Ottawa. C’est seulement mieux caché.

Le gouvernement ultra-minoritaire de Stephen Harper a pris l’habitude d’éluder des choses, de fuir les journalistes, de camoufler la réalité et de censurer les documents qu’il laisse sortir au compte-goutte malgré la loi d’accès à l’information. Il est donc difficile de savoir ce qui se passe vraiment dans les officines du pouvoir conservateur qui dirige le Canada irrésistiblement vers la droite au fond du couloir en sortant de l’ascenseur.

Pourtant la modification honteuse d’un appel d’offre pour la rénovation du parlement canadien permettant à un contracteur, ami des conservateurs, de remporter le pactole sous les yeux ébahis des autres entrepreneurs (comme s’ils ne savaient pas comment ça se passe) aura permis à l’électeur qui sommeille en vous de constater que le retour d’ascenseur n’est pas seulement une spécialité libérale.

Pressée de questions, la ministre des travaux publics, Rona Ambrose qui, contrairement à ce que son nom indique, ne tient pas une quincaillerie, nous a repassé une vieille cassette digne de Christine St-Pierre. Bref, elle n’a rien vu, rien fait.

Il semble que modifier les règles fasse partie du jeu pour que le gagnant déterminé d’avance soit en mesure de rentabiliser ses dons.

Que ce soit à Québec ou à Ottawa, les ascenseurs multiplient donc les allers-retours. Alors que tout le monde sait qu’il est bien plus sain de prendre les escaliers.

 

Chronique publiée sur BRANCHEZ-VOUS.com!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s