Je vœux

Il y a un an j’exprimais tous mes vœux dans ma chronique du 1er janvier 2010 dans BRANCHEZ-VOUS-vous.

Peu de vœux se sont malheureusement réalisés. Quand je dis peu, en fait c’est pas.

Je peux faire un copier-coller de ma chronique veille de 365 jours qu’elle serait encore d’actualité. J’ai juste changé l’année. En espérant que cette fois les vœux deviendront réalité

Trêve de souhaits stériles et de vœux pieux! Basta les promesses sans lendemain et les cartes préimprimées de souhaits périmés. À l’aube d’une année qui commence et d’une décennie qui se lève du bon pied, je veux, j’exige, j’ordonne! Et si 2011 était une année où chacun prenait ses responsabilités?
Je VŒUX en 2011 une ville de Montréal à visage humain. Je VŒUX une rue Ste-Catherine piétonnière d’Est en Ouest, tout de suite, toute l’année. Et tant qu’à faire, pareil pour le boulevard St-Laurent et un tas d’autres rues commerçantes comme Mont-Royal, Ontario, St-Hubert, Monkland et j’en passe. Plus la peine d’aller se perdre dans l’immensité en béton des centres d’achats inhumains pour faire en quelques enjambées tous ses achats.

Je VŒUX, pas dans dix ans, pas dans cinq ni même dans trois, mais maintenant là, des transports en commun GRATUITS pour les 60 ans et plus. Je VŒUX des cartes mensuelles à 30 $ pour les étudiants, des rabais pour les familles et des déductions d’impôts pour ceux qui prennent les transports en commun. Je VŒUX aussi beaucoup plus de rames de métro, beaucoup plus de voies réservées aux autobus, beaucoup plus de Bixi et enfin des tramways en sites protégés comme dans les grandes villes modernes du monde.

Je VŒUX sans perdre une seconde Internet haute-vitesse disponible dans tous les villages, dans toutes les régions, dans toutes les maisons, pour favoriser le télé-travail, diminuer les trajets inutiles et améliorer la qualité de vie.

Je VŒUX que Montréal soit une vraie île, avec des promenades sur ses berges, des terrasses de café au bord de l’eau, des plages pour s’étendre, des pistes cyclables pour se balader, des bateaux dans son port, des quais accessibles, et des péages sur ses ponts. Pourquoi sont-ce les autos qui profitent de la beauté de la vue et des berges du majestueux fleuve St-Laurent?

Je ne VŒUX plus de projets, je VŒUX des actes. Je ne VŒUX plus d’intentions, je VŒUX des réalisations. Je ne VŒUX plus de promesses, je VŒUX des gestes.

Je VŒUX moins d’humoristes à la télé et plus d’artistes dans nos foyers. Je VŒUX moins de jeux débiles, plus de culture accessible. Je VŒUX moins de circulaires, plus de bibliothèques ouvertes le dimanche.

Je VŒUX un Québec qui a sa place dans le concert des nations. Pas un demi strapontin au fond des estrades, mais une voix qui sait se faire entendre à l’avant-scène. Pas la place du potache dont tout le monde se moque dans la classe de Mister Harper, mais le rang d’un premier qui innove, qui a des idées, qui fait preuve de leadership et d’innovation.

Je VŒUX plus d’amour, plus de tendresse, plus d’écoute, plus d’ouverture, plus d’éclats de rire, plus de surprises, plus d’insouciance, plus d’émotions, plus de rêves, plus de vœux. Ça, je le veux pour tous.

Et je souhaite qu’ensemble nous fassions que nos vœux se réalisent. TOUS nos vœux.

Publicités

Un commentaire sur « Je vœux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s