Convainquez-moi!*

On nous prend pour des cons. Et quand je dis nous, je ne parle pas que de vous. Il n’y a pas un jour que je n’ouvre mon Devoir et que je ne m’étonne de la constance avec laquelle les relationnistes, les juristes et les politischistes essayent de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et des gisements de cailloux explosifs pour des mines de rien.

Hier, le ministre des grosses entreprises et des soupers bénéfices étaient en visite en Inde pour fourguer des tonnes d’amiante à des gens qui n’ont pas les moyens de se payer des chalets en bois ronds et des cabanes en pierres des champs.

Le monde entier sait que l’amiante, c’est pas bon pour la santé. L’industrie nous promet pourtant qu’il n’y a pas de danger (si utilisé tel que prescrit dans le mode d’emploi et manipulé avec soin, certaines conditions s’appliquent). Le blabla qui a pour but d’endormir notre méfiance n’est pas très convainquant. Mais tant que c’est en Inde, c’est pas grave, n’est-ce pas?

Le dossier puant du gaz de schiste a failli péter à la gueule de Miss Normandeau, tonton Arcand, pépère Charest et compagnies (minières). Mais Saint Lucien Bouchard est arrivé. Le bouchon qu’il s’apprête à mettre sur ce dossier brûlant ne suffira pas à convaincre les Québécois de plus en plus attentifs et de mieux en mieux informés.

Il est passé le temps des relationnistes qui pouvaient nous endormir à grands coups de phrases creuses et d’idées reçues en pleine gueule. Il nous faut maintenant pour être convaincus bien plus que du vent et des conférences de stress.

Le jour où le directeur de la mine d’Absestos voudra vivre dans une maison aux murs d’amiante, où Lucien Bouchard acceptera un puits de gaz de schiste dans son jardin, ou le maire Labeaume mettra son argent personnel dans le Stade de Québec et où Jean Charest prendre une décision audacieuse et courageuse, je serai convaincu.

Mais d’ici là, les poules auront des dents, les ours polaires auront des bikinis et les marmottes auront été gazées dans leur trou.
*Je sais, ce titre n’est pas très sexy. Mais si je vous avais dit « Thé à l’amiante » vous auriez trouvé le jeu de mot poche et vous auriez eu raison.

 

 

Chronique publiée dans BRANCHEZ-VOUS.com!

Publicités

Un commentaire sur « Convainquez-moi!* »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s