La mémoire qui flanche

Il y a tant de choses à se souvenir. Et si peu de temps pour s’en rappeler. Plus on vieillit, plus on accumule les instants du passé. Et plus on amasse ces reliques du temps qui file, moins on a de place dans la tête pour les ranger.

À l’heure de l’ordinateur et l’ère d’Internet, quand on cherche à savoir quelque chose, on tape le sujet de notre curiosité dans un moteur de recherche. C’est ainsi qu’on peut en quelques secondes tout savoir de la pensée de Hegel (philosophe né le 27 août 1770 à Stuttgart et mort le 14 novembre 1831 à Berlin), tout connaître de l’œuvre de Tchaïkovski (qui s’appelait bien Piotr Ilitch et non Igor comme vous l’aviez un instant pensé) ou tout voir des tableaux de Modigliani (celui qui peignait ces madames tout nu que vous preniez plaisir à regarder dans les pages de votre dictionnaire illustré quand vous étiez gamin). Et après ? Après, on oublie.

Plus la peine d’exercer la partie molle de notre cerveau qui nous sert de mémoire, nous avons le disque dur de notre ordinateur et sa mémoire plus vive que toutes les bibliothèques du monde pour nous venir en aide. Désormais, quand on veut ressortir de la vase lourde de nos souvenirs les couleurs d’une fleur ou l’architecture d’une région, on tape dans Google Image.

Si l’on cherche à se rappeler le chemin qui mène de A à B sans passer par C, on va faire un tour du côté de Google Map. Si l’on ne souvient plus du métier de Ginette, du prénom de la femme de Marcel, du nombre d’enfants de Cunégonde ou si Natacha est toujours célibataire, il suffit de fouiller dans ses amis Facebook. Et si on ne sait plus où on se trouve, on va voir sur Foursquare si on y est.

La mémoire n’est plus dans la tête, elle est au bout des doigts.

Chronique publiée dans Urbania.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s