La prière du soir

Autrefois, il suffisait de se mettre à genoux au pied du lit, de joindre les mains, de fermer les yeux, de pencher légèrement la tête avec un air de contrition et d’implorer le ciel pour que les inondations cessent, pour que les malades retrouvent la santé ou pour que chaque pauvre reçoive son chèque de BS au début du mois.

Maintenant que nous vivons à une époque moderne et formidable où tout est à vendre, tout ça n’est plus possible.

Le ciel ne viendra pas plus en aide aux sinistrés qui pourrissent les deux pieds dans l’eau depuis plus d’un mois que le Bon Dieu, la Reine du Canada ou l’armée.

Ne riez pas, c’est désormais le privé qui va les sauver. Y a un ministre, donc quelqu’un d’intelligent, qui l’a dit.

Le privé à la place de l’armée. Ainsi soit-il!

Le privé pour s’occuper de la santé publique. Amen!

Le privé pour enrichir les pauvres. Cela est juste et bon!

Le privé pour que le paralytique retrouve l’usage de ses jambes, que le cancéreux voit ses tumeurs disparaître plus vite que le déficit fédéral ou que l’inondé se retrouve, c’est le cas de le dire, à sec.

Le privé, c’est la solution à tous les maux.

Heureux les simples d’esprit, car le privé va les sauver, aucun comptant, aucun intérêt, ne payez rien maintenant, ils vous plumeront plus tard.

Ce que le privé fait de mieux, justement, c’est de priver le public de ce qu’il leur prend. C’est à dire leur bien. Et pardonnez-lui ses offenses.

Si ça continue, le privé sera partout, sur terre comme au ciel, et sa volonté sera faite pour les siècles des siècles…

Je prie pour que ça n’arrive pas…

Parce que, finalement, je me demande si on n’était pas mieux avec le Bon Dieu.

 

Chronique publiée dans BRANCHEZ-VOUS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s