Une minute de silence

IMG_0834………………………………………..
Un peu de calme, s’il vous plaît. Un moment de quiétude. Loin de la furie. Loin de la folie.

Un jour sans babil. Un jour sans blabla. Une heure sans brouhaha. Du silence pour qu’on puisse s’entendre penser. Un instant de tranquillité pour se retrouver. Une minute sans bruit. La paix, SVP, pour mieux apprécier la vie. La vie qu’un fou peut enlever d’un coup de fusil.

Assourdissant massacre. Assourdissants massacres.

Face à la violence, face à la folie, je suis désarmé. Et déjà le tourbillon des mêmes commentaires qui se répètent à l’infini parce que ce sont encore les mêmes événements qui se répètent ad nauseam.

Il nous arrive trop peu souvent de faire une pause, d’arrêter la cacophonie, de couper le son et d’écouter le silence. Je vous propose de le faire ici.

………………………………………..

………………………………………..

………………………………………..

Et alors ? Qu’avez-vous entendu loin du vacarme des tristes nouvelles qui tournent en boucle? Qu’avez-vous vu loin des cris du scoop et de la poursuite de sensations à tout prix? Qu’avez-vous compris loin de la surenchère de l’info en continu?

Trop de bavardages empêche la vraie réflexion, celle tournée vers soi. Celle qui prend le temps d’y penser avant de repasser. Trop de boucan couvre le silence de ceux qui n’en pensent pas moins mais ne disent rien.

Le silence ne nous permettra pas de comprendre pourquoi. Comment, on le sait déjà. Faut-il encore rappeler que la folie tuerait moins si elle n’avait pas d’armes à feu entre les mains.

Pour trouver ce silence apaisant, il y avait autrefois les églises qui sont aujourd’hui en ruine, abandonnées, transformées en condos ou bien fermées au public. Il y a maintenant les musées, mais dépêchez-vous avant que Stephen Harper ne les fasse tous fermer ou alors ne les remplace par des monuments en l’honneur de la guerre, de la reine ou de la canadianité. Et puis il y a le calme du fond de bois. Ce calme que les chasseurs sachant chasser se font une joie de débusquer à grands coups de pan pan.

Il est bien difficile, au lendemain d’un autre massacre bouleversant, de trouver un peu de calme et de sérénité.

C’est pourquoi je vous propose pour une fois une minute de silence.

………………………………………………………………………………………………..

Moi, je vais marcher dans le bois, écouter le silence, admirer la vie, essayer de trouver un peu de sérénité et de beauté.

Texte publié dans le Huffington Post

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article, publié dans Huffington Post, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une minute de silence

  1. Ping : Le blogue du Mile-End | Décembre 2012 en trois temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s