Halali contre le Halal

entre-baisse-d-activite-et-mises-aux-normes-couteuses_881352_490x290C’est pas commode les accommodements. Et c’est parfois indigestes les débats sur la charte.
Quand ce n’est pas à cause de la mode vestimentaire qu’on déchire sa chemise ou pour un couvre-chef qu’on se crêpe le chignon, c’est la façon d’abattre la viande qui passe à la moulinette.

[On parie combien que d’ici pas longtemps le sujet va se retrouver sur la table?]

Vous ne saviez peut-être pas comment votre steak haché était tué. Vous ne vous doutiez même pas qu’avant de finir dans votre estomac, votre burger avait vécu une vie paisible. Et vous étiez à mille lieux d’imaginer que ce dernier avait peut-être été immolé par un mollah.

[Le PQ toujours prompt à remettre les valeurs québécoises au menu s’en offusquait déjà en 2012]

Des vilains intégristes auraient en effet pris le contrôle de certains abattoirs et la façon dont nos bonnes viandes canadiennes passeraient de vie à trépas ne serait plus tout à fait catholique…

En effet, dans certains abattoirs, les vaches deviennent entrecôtes en se vidant de leur sang de leur vivant tel que le stipule le manuel du rituel musulman alors que dans la bonne vieille tradition bouchère 100 % pure laine, le bœuf devient légume par étourdissement électrique avant de passer à la casserole et de mourir pour se faire hacher tel que le prévoit le guide du parfait bourreau de bétail.

Le problème, ce n’est pas que le t-bone soit halal ou pas, c’est que vous ne le saviez pas.

À en croire certaines voix qui hurlent dans les tribunes comme le muezzin sur son minaret, nous serions tous en train de devenir musulmans à grandes bouchées de hamburger halal sans être au courant.

Mon Dieu! Si je puis dire!

Si vous ne voulez pas avaler du Halal, deux solutions s’offrent à vous: devenir végétarien ou faire la grève de la faim.

Évidemment, si vous achetez votre viande après une corrida espagnole, pas de danger. Votre steak aura fini épuisé, déshonoré et vidé de son sang sous l’épée d’un matador tout ce qu’il y a de plus catholique.

On chiale contre le halal, mais saviez-vous que vous mangiez aussi casher? De nombreux aliments sur les tablettes de nos supermarchés ont été bénis par un rabbin et préparés selon les règles juives. Parce que les juifs ont bien le droit, eux aussi, de manger des céréales, de boire des boissons gazeuses ou de s’offrir des bons biscuits au chocolat.

Ça y est, Dieu est partout. Et la guerre des religions fait rage dans notre assiette.

Il ne vous reste plus qu’à faire une petite prière avant le repas ou de faire la diète si vous ne voulez pas finir en enfer.

[Des fois je recycle des vieux textes et je les remets au goût, si je puis dire, du jour. Parce que l’actualité se répète et se répète et se répète…]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s