Computerworld

Dimanche dernier, Kraftwerk présentait à Montréal un de ses trop rares spectacles.

Mon ami Patrick White a raconté en détails ce précieux moment dans le Huffington Post.

3770d436bac611e3b148122f255355e2_8 Il fallait des lunettes 3D pour que le monde électronique de Kraftwerk ne nous abîme pas les yeux. Nous étions 2000 chanceux à les ouvrir bien grand devant Ralf Hütter et sa bande dans un Metropolis comble et comblé.

3D

J’avais vu le groupe allemand en 1981 à l’Ancienne Belgique. Un autre siècle, un autre millénaire. Dans mes souvenirs, les quatre hommes/machines étaient figés en noir et blanc, comme des robots dans les images qu’on peut voir sur le site New Wave Photos du célèbre photographe belge Philippe Carly.

En 2014, un concert de Kraftwerk ce n’est pas un retour dans le passé, c’est un voyage dans le futur. Le quatuor de Dusseldorf présente un show coloré, lumineux et lancinant, comme sa musique qui va toujours de l’avant.

Kraftwerk

 

Les fans que nous sommes n’ont pas été déçus. De Radioactivity à Autobahn en passant par The Model ou The Robots, Kraftwerk a joué tous ses succès.

Malgré ses cheveux gris, la musique électronique ne prend pas une ride.

Pour les 30 ans de Kraftwerk, Arte avait réalisé une courte vidéo retraçant l’importance du groupe dans la musique actuelle. À voir absolument en cliquant ici !

 

Photos: Instagram

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s