Les robots vont-ils remplacer les humains?

Robots-1024x512L’avènement d’internet et le développement de l’intelligence artificielle vont-ils entraîner le remplacement de l’homme par le robot?

Une étude menée récemment par le Pew Research Center nous apprend que certains emplois vont bientôt disparaitre et même que, d’ici une dizaine d’années, il y aura des personnes en couple avec des robots. C’est sans doute extrême, mais c’est vous dire l’avenir radieux qu’on prédit aux machines.

Les robots prennent les commandes!

Les robots sont très bons pour aider les entreprises à réaliser et améliorer diverses tâches. Les caissières de supermarchés sont remplacées par des caisses automatisées et les employés de banques par des guichets automatiques. En production, les robots ont permis de baisser les coûts et d’optimiser les performances. Ils remplacent les soudeurs sur la chaîne de montage ou le magasinier dans l’entrepôt. En marketing de contenu, les outils intelligents ont aidé à augmenter la visibilité dans les moteurs de recherche et à mieux comprendre le parcours des internautes à la recherche de contenu sur les marques.

Mais pour le relationnel ?

Les robots et les clients

Il n’y a qu’un humain pour répondre personnellement à un client pas content, pour trouver les mots justes en fonction d’une situation donnée, pour créer du contenu de marque entièrement original et parfaitement pertinent.

Les connections du cerveau humain sont en effet, pour l’instant du moins, plus complexes que celles d’une machine. Elles permettent une subtilité impalpable qui fait toute la différence quand vient le temps de tisser des liens avec des clients ou des prospects.

Le robot-journalisme

Même si les grands médias de presse osent rarement avouer qu’ils remplacent certaines tâches de leurs journalistes par des machines, ils essayent depuis quelques années déjà d’utiliser des robots pour générer du contenu automatisé.

Le LA Times se sert ainsi des robots pour colliger des données et rédiger des informations sur les tremblements de terre en Californie. Il s’agit en fait d’un algorithme qui fait des comptes rendus de l’activité sismique sur la côte Ouest des États-Unis. Forbes utilise quant à lui une plateforme robotisée pour générer automatiquement des nouvelles sur son site web.

Christer Clerwall, un professeur suédois, a découvert que les lecteurs ne peuvent pas faire une grande différence entre des articles sportifs générés par un robot ou rédigés par un humain.

Mais le contenu généré par un robot a-t-il les mêmes qualités qu’un contenu créé par une personne ? Poser la question, c’est déjà y répondre.

Seul l’humain peut faire preuve d’humanité!

L’étude du Pew Research Center nous rassure cependant en notant que, pour certaines tâches, le robot ne pourra jamais remplacer l’homme. L’humain peut faire preuve de jugement, de souplesse, d’empathie, de créativité. Quand il s’agit de relation avec la clientèle, rien de tel que le contact personnel et humain. Avez-vous déjà entendu quelqu’un clamer qu’il aimait recevoir des robocall ? Il en va de même pour le contenu de marque.

Et vous ? Dans quelle mesure laissez-vous les machines mettre la main sur votre contenu ou gérer les relations avec votre clientèle ?

Texte publié dans le blogue du marketing de contenu Esprit de Marque.

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article, publié dans Marques, mots, idées et contenu, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s