A-t-on besoin d’un nouveau Dix30?

ARG-DIX30-CARBONLEOOn ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte. Raif Badawi, lui, a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans prison pour avoir blogué.

La paisible et sans histoire municipalité de Ville Mont-Royal s’apprête à accueillir un autre de ces complexes voués à la surconsommation et au béton. À l’heure de l’austérité et du commerce en ligne, alors que les commerces de proximité peinent à survivre, que les restaurants du centre-ville ferment les uns après les autres et que la population cherche plus d’humanité, Philippe Roy, le maire de Ville-Mo, appuie en effet le «Royalmount» (en anglais dans le texte), un projet pharaonique de 3 millions de pieds carrés et d’une valeur estimée à 1,6 milliard $.

Le «Royalmount» sera mis en œuvre par le promoteur du Quartier Dix30 qui pense que notre société doit magasiner en char pour être heureuse.

10385574_10153595416453452_8954967370479097233_nA-t-on besoin de nouveaux restaurants dans des boîtes en béton entourées de stationnements? Faut-il construire des centaines de nouvelles boutiques pour satisfaire une demande qui se tourne vers le commerce électronique? A-t-on besoin d’un autre cinéma alors que les gens boudent les salles obscures? Faut-il construire un hôtel pour satisfaire des touristes qui rêveraient de séjourner entre un parking, un centre d’achat et une d’autoroute alors que la tendance est aux Airbnb proches des gens et des quartiers?

L’administration de Ville-Mo doit compléter le changement de zonage avant que les travaux ne commencent. Mais à écouter Philippe Roy, le maire extatique devant tant de taxes municipales à venir, ce n’est qu’une formalité. Si le maire est si ravi, c’est, dit-il, qu’il y voit une occasion rêvée de revitaliser un secteur en déclin de sa municipalité.

Imaginer en 2015 qu’un centre commercial puisse revitaliser quoi que ce soit, c’est faire preuve d’un manque cruel de vision pour ne pas dire d’un aveuglement précoce. Il faut aller faire un tour au Centre Eaton, se balader dans les galeries marchandes des grandes villes d’Amérique, voir les vitrines placardées des rues principales des villes du Québec pour comprendre sans avoir fait d’études que le commerce de détail peine à survivre. Que font les grandes bannières quand elles ne mettent pas la clé sous la porte comme Target ou Jacob? Elles freinent l’ouverture de nouvelles boutiques. Elles misent sur le commerce électronique. Elles se concentrent sur leurs adresses les plus profitables.

Si la tendance se maintient, Ville-Mo se retrouvera après quelques années d’euphorie post-soldes-d’ouverture avec un gros éléphant de béton vide sur les bras.

A-t-on pensé aussi à la congestion que l’ouverture d’un tel lieu voué à l’automobile pourrait créer? Le maire Roy dit, et je copie/colle tant ça me fait rire, «avoir reçu des assurances de la part de Carbonleo (NDLR: le promoteur) que le réseau routier local sera adapté à un afflux de voitures». Depuis quand ce sont les promoteurs de centres commerciaux qui règlent la circulation?

Tout dans le projet «Royalmount» sent les années 1960. Nous sommes en 2015! Le tout à l’auto est une histoire du passé. La croissance infinie est une utopie d’économistes poussiéreux ou d’actionnaires cupides. De plus en plus de gens veulent des commerces de proximité. Ils veulent faire leur épicerie à pieds. Ils veulent des villes à dimension humaine avec des commerces qui s’inscrivent dans la trame urbaine. On dirait malheureusement que les amateurs du Dix30-bis aveuglés par les aubaines n’ont d’autres projets que de consommer et d’autres rêves que de courir (en auto) les boutiques.

Il est encore temps que Ville Mont-Royal change d’avis. Il va y avoir une consultation publique. Le maire Roy peut encore proposer une alternative positive et humaine à ce projet d’une autre époque.

Image TVA

 

Texte publié dans le Huffington Post.

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article, publié dans Huffington Post, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s