BalconFête – PorchFest : Brooklyn sur Saint-Laurent

11083831_10152799143892633_8926300137047982150_n

Hier avait lieu dans les rues de Notre-Dame-de-Grâce la première édition du PorchFest, un événement festif et urbain qui transforme les balcons des résidents d’un quartier en micro-scènes musicales. 

Le PorchFest est né à Ithaca. L’idée a séduit. Elle a rapidement débordé les murs de la petite cité universitaire de l’état de New York. Désormais, plusieurs villes et villages à travers le monde ont leur propre PorchFest. Cette année, l’événement s’est étendu à Montréal, plus exactement dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce.

Si Patsy, la fée du Mile-End, ne m’avait pas dit qu’elle allait au PorchFest, nous n’en aurions tout simplement jamais entendu parler. C’est un événement anglophone et les médias franco n’en ont pas, ou presque, parlé.

Dès midi, nous étions sur place. Le quartier est grand, peuplé d’arbres qui s’ébrouaient après un hiver un peu trop long. Nous nous sommes baladés dans les rues de NDG à la recherche d’une découverte musicale. Nous avions l’impression d’être ailleurs, dans une autre ville que la nôtre, dans un autre pays. Ça avait quelque chose de sympathique et pourtant d’étrange. Le français était tout simplement une langue qui n’existait pas.

Pour nous aider dans notre déambulation, il y avait, sur le site porchfestndg.com, une carte avec les lieux et les horaires des centaines de mini-spectacles. J’ai choisi les spectacles au hasard des noms accrocheurs: Urban Shtetl, The Waves, Po Lazarus, Caribou Stew, Filly & the Flops,…

L’air était enfin au printemps. Le soleil était caressant. Nous sommes d’abord tombés sur un band de klezmer/folk/yiddish ultra sympathique. Sans doute des frères. La maman proposait aux curieux qui s’étaient arrêtés des morceaux de son gâteau. Des paroles écrites en hébreux circulaient. Des voisins chantaient avec le groupe. Plus loin un orchestre celtique et puis un trio de voix/guitare folk américain.

Tous les talents et tous les genres musicaux avaient été invités à soumettre leur candidature sur le site porchfestndg.com. Les résidents du quartier qui le désiraient offraient leur balcon aux musiciens. L’organisation créait les rencontres et montait l’horaire.

Nous avons continué de marcher. Le hasard nous a menés jusqu’à la rue Old Orchard, près d’un parc. Les bourgeons commençaient à éclater. Sur les marches d’une belle maison, un quatuor stylé, une guitare aérienne, une batterie minimaliste, un grand bassiste, un chanteur sans micro. Po Lazarus a enchanté les passants qui s’amassaient jusque dans la rue. Nous sommes restés une heure à écouter la voix juste aux accents tristes du chanteur inspiré.

11205494_838817562878436_547597532670019994_n

Plus loin, un trio d’adolescents faisait un bluegrass rythmé sous le porche d’une petite maison. À portée de voix, un groupe de blues au coin de la rue Sherbrooke. De l’autre côté, un peu plus bas sur Oxford, une chanteuse rockabilly à la crinière rousse et son ensemble de musiciens nichés sur un tout petit balcon.

#porchfest #BalconFete #NDG #montreal

A post shared by Pascal Henrard (@pascalhenrard) on

 

L’événement a profité des premières douceurs du printemps et de la nonchalance d’un beau samedi ensoleillé. Il devrait avoir lieu l’an prochain. Je le souhaite. Et cette fois, j’espère que les médias francophones en parleront un peu plus et un peu mieux. Qui sait, le maire Coderre viendra peut-être y faire quelques selfies. On le sait en général plus féru de sports que de culture, mais ça aurait été pour lui une belle occasion de prendre un bain de foule et de rencontrer ses administrés.

Ça m’a rappellé qu’il y a quelques années, nous avions eu la chance d’accueillir le grand Saule et ses musiciens dans notre jardin entre deux concerts aux Francofolies de Montréal. Ils nous avaient livré un concert intime et acoustique unique.

SaulleMileEnd

On devrait toujours avoir de la musique live dans nos vies.

Photos de Po Lazarus, un groupe dont on entendra certainement encore parler.

Vidéo Instagram de Filly & the Flops.

 

Publicités

Un commentaire sur « BalconFête – PorchFest : Brooklyn sur Saint-Laurent »

  1. La radio francophone de Radio-Canada en a parlé et La Presse…. Et il y en a eu aussi dans d’autres quartiers de Montréal. Bel événement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s