Une vie plate à mourir

KeepOffOn nous fait tellement peur avec tout ce qu’on ne doit pas faire, tout ce qu’on ne doit pas manger, tout ce qu’on ne doit pas respirer, tout ce qu’on ne doit pas regarder, qu’on finirait bien par ne rien faire en attendant la mort.

Entre une catastrophe naturelle et une guerre éloignée, des docteurs médiatisés et des nutritionnistes télégéniques nous prescrivent un menu drastique pour vivre vieux (ce qui ne veut pas toujours dire vivre mieux) en attendant la mort.

Un régime sans sel, sans sucre, sans œuf, sans gras, de la crème fraîche allégée, du chocolat sans calories, de la baguette sans gluten, de la bière sans alcool, du sucre sans glucides, du lait sans lactose… À force de vivre sans, on va finir par ne plus vivre.

Il ne manquerait plus qu’on nous incite à boire du Champagne sans bulles pour que la vie soit complètement nulle.

Je ne me résous pas à me nourrir de bouillons de poulet sans sel, de riz complet et de bananes biologiques jusqu’à la fin de mes jours rien que pour ne pas risquer l’infarctus ou le cancer du côlon de mon vivant.

Et si, de guerre lasse, je le faisais? De quoi finalement mourrais-je puisqu’il faut bien qu’un jour nous mourrions? D’ennui?

Il n’y a pas que dans notre assiette que l’intelligentsia de la protection et de la santé veut nous mettre au pas. Du vélo avec casque au pédalo avec gilet de sauvetage en passant par l’hiver sans bataille de boules de neige ou la playa enduit de crème solaire, il ne nous reste plus beaucoup d’occasions de prendre des risques pour nous amuser.

C’est sans doute la raison pour laquelle ces temps-ci les sports extrêmes font tant d’adeptes parmi les gens nourris sainement.

Même en pleine période de bonnes résolutions, une existence plate pour mourir en santé, ce n’est pas l’idée que je me faisais de la vie.

Texte publié dans le Huffington Post.

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article a été publié dans Huffington Post. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s