La voisine a vendu sa maison

vendu-web-300x199Ça faisait quelques semaines que la pancarte « à vendre » était plantée devant son entrée. D’habitude, dans ce coin de rue, les maisons partent avant même que le courtier immobilier ait eu le temps de les afficher. Mais celle-ci est restée un peu plus longtemps sur le marché. Comme si elle ne voulait pas tourner la page.

Vendredi, la voisine a vendu. Et c’est un peu de l’histoire du quartier qui s’en va avec elle. Je la connaissais comme on connaît ses voisins. De vue. D’habitude et de hasard. On se faisait des beaux sourires le matin, Je lui donnais un petit coup de pouce l’hiver pour sortir l’auto du banc de neige. Je l’aidais parfois à ranger ses pneus dans le petit cagibi sous son escalier. Pas plus de deux ou trois mots, comment ça va ce matin, quelle belle journée, à bientôt, au revoir. La tendresse du regard familier de quelqu’un qu’on côtoie depuis toujours mais qu’on ne connaîtra finalement jamais.
Je me souviens de l’escalier décoré de ballons. C’était pour un mariage, sans doute. Une grosse limousine blanche, une Rolls, peut-être. Je me souviens de son mari. Et de sa mort. Subite. Si jeune. Il venait de prendre sa retraite, je crois. Mais je ne suis pas certain. Il y avait des amis qui passaient la voir. Ses enfants. Elle s’assoyait parfois sur le balcon pour regarder les gens. D’autres voisins. Je ne sais pas si elle lisait ou faisait de la couture. Qu’est-ce qu’elle cuisinait? Ça ne sentait jamais le barbecue dans son jardin.
Ça faisait au moins 30 ans qu’elle vivait là, peut-être 40. La maison était trop grande depuis longtemps. Ses souvenirs vont déménager avec elle.
Le bruit des marteaux piqueurs, les coups de pinceaux et les plans des rénovateurs effaceront sans doute le décor de sa vie. Les gens qui achètent veulent une belle maison qui leur ressemble. Mais ils ne pourront pas gommer la mémoire du temps qui passe.
La voisine a vendu. Comme Paul et Hélène, comme Lee et Mia, comme Greg et Charlotte, comme tant d’autres qui installent un jour leur vie ailleurs.

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article, publié dans Personnel, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s