Il y a des fois des hasards

capture-decran-2016-11-25-a-06-54-58

 On décide de prendre ce jour-là un trottoir plutôt qu’un autre. On laisse le vélo pour emprunter le métro. On s’arrête sur un banc pour profiter du temps. On était en avance, on choisit de faire un détour pour marcher encore un petit peu.

Et le hasard est là.

Il fait souvent bien les choses, le hasard. Il vous donne un nouveau contrat, vous ouvre une porte, vous inspire une idée. Il vous amène ailleurs, vous invite à la découverte, vous entraîne sur d’autres pistes.

J’aime ces hasards qui nous tombent dessus. Ils nous donnent l’impression d’être improvisés. En fait, ils sont l’aboutissement de tous les chemins que nous avons empruntés.

Ce n’est pas en restant assis qu’on le croise. Parce que ce qu’il préfère par-dessus tout, le hasard, ce sont les coins de rue, les détours et les chemins de traverse.

Je le sais. Je l’ai encore rencontré hier. Et il m’a souri.

A propos Pascal Henrard

Associé, créateur de contenu, Esprit de Marque. Auteur (Hurtubise, Isatis, Phoenix). Chroniqueur (Huffington Post, Urbania), scénariste (Télé-Québec, Radio-Canada), concepteur-rédacteur
Cet article a été publié dans Autres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s