Des fois, le temps passe

Je me demande pourquoi Facebook me rappelle parfois des souvenirs qui sont ancrés dans ma mémoire comme autant de petites étoiles de bonheur qui font que c’est la vie. 

Mais celui-là, il marque un été important. Celui de 2013. Mon père, mon fils et moi au bout de l’Europe. Une idée folle qui a fait du chemin. Une 2CV, 21 pays, 11 000 kilomètres. Et trois générations sur la même route. Je me permets de vous repartager cet instant au soleil touchant du golfe de Corinthe.

Cette image résume tout. La vie, les peurs, les espoirs, les questions, l’amour, l’avenir, la tendresse, la sagesse, l’aventure…

Fiston s’apprêtait à partir. MON FILS, MON COMPAGNON DE VOYAGE

Mon père s’apprêtait à le remplacer. DE PÈRE EN FILS

Et pendant ce temps, la femme de ma vie se remettait du pire accident de la sienne en se faisant dorloter par ma fille.

J’aime relire ces moments de mon histoire. Et j’aime les partager. Merci Facebook de raviver nos mémoires vives… même si on n’a pas besoin de toi pour vivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s