Ils ont tout perdu

IMG_2664.JPGIl était 7 heures du matin le samedi de Pâques. Tout le monde dormait dans la petite bourgade de Carrying Place. Quand je suis passé sur la route 33, il y avait une épaisse fumée qui sortait du toit d’un chalet en retrait. Une dame courait en pyjama sur le chemin boueux. Je me suis arrêté. « Are you OK? Is there someone inside? » « Everybody is safe. Every human… » a-t-elle dit essoufflée et paniquée.

J’ai appelé le 911. Je ne savais pas où j’étais. Je lui ai passé le téléphone pour qu’elle donne l’adresse. Les flammes ont commencé à sortir du toit. J’ai amené les enfants qui étaient pieds nus en pyjama chez un voisin. Il y a eu des explosions. Les vitres ont éclaté. Un bout du toit s’est effondré. Les chiens couraient partout. Les chevaux tournaient en rond. Une femme pleurait à genoux dans la boue. Un homme se tenait debout en robe de chambre. J’ai bougé l’auto. Les pompiers sont arrivés dans un vieux camion. Il ne restait presque plus rien de la maison.

Je suis parti. Qu’aurais-je pu faire?