MILE EX END : un festival sans logo

«Le Festival est à l’été, ce que la crotte de fromage est à la poutine, écrivais-je il y a plusieurs années. Il y en a un peu partout. Et la sauce brune est aux crottes de fromages ce que le commanditaire est au festival. Il permet de lier le tout. Mais quand il y en a trop, ça donne envie de vomir.»
Ce week-end avait lieu un nouveau festival à deux pas de chez nous. Et contrairement à ce que les festivals en série nous ont habitué, celui-ci n’avait ni logo, ni sponsors ni même, à ce que j’ai compris, de subvention. Ça faisait beaucoup de bien aux yeux et au cœur.

Lire la suite de « MILE EX END : un festival sans logo »

Publicités

Valérie Plante: l’homme de la situation?

La candidate à la mairie de Montréal créé tout un émoi avec son slogan.

Valérie Plante, la cheffe de Projet Montréal, vient à peine de sortir sa première affiche de campagne pour les prochaines élections municipales du 5 novembre qu’elle s’attire déjà les commentaires et les critiques. Est-ce justifié?

Lire la suite de « Valérie Plante: l’homme de la situation? »

Hier, j’ai pris une semaine de vacances

PkayaJe suis revenu à la maison à l’heure de la sieste.
Mon voyage a commencé à l’aube, en Italie.
Vito Azzue sert le café comme on l’aime, sans qu’on ait besoin de lui demander. Le mieux est bien chaud, servi avec une petite cuillère de sucre, un nuage de lait moussant et un “Ciao Pasquale” sincère. Le va-e- vient des habitués, les images de foot sur les écrans de télé, les petites pâtisseries sucrées, les autos rutilantes dans la rue, les drapeaux qui flottent au vent. C’est Milan à Villeray.

Lire la suite de « Hier, j’ai pris une semaine de vacances »

Ville-Marie: l’enfer des commerçants

13151630_1369300749763425_8194521162534957094_nUne autre journées d’enfer pour Nougat & Nectarine sur le boulevard Saint-Laurent, en dessous de Sherbrooke. Devant la porte du délicieux commerce, à côté de l’ancien musée Rozon, les grues, les tracteurs, les camions, les grilles de construction… Les pâtisseries ont un goût amer pour la courageuse Céline Carbonneau qui a mis sa vie dans sa boutique et que la Ville est en train de tuer à petit feu. Lire la suite de « Ville-Marie: l’enfer des commerçants »