Comment atteindre des milliers de vues sur Facebook en 24 h?

Tout le monde cherche le moyen d’augmenter naturellement la portée organique de ses publication sur les médias sociaux. La réussite est la combinaison de plusieurs éléments.

Lire la suite de « Comment atteindre des milliers de vues sur Facebook en 24 h? »

Publicités

Bébé Spider-Man?

Vous vous souvenez de la pub d’Évian avec les adultes qui se prennent pour des bébés qui dansent? Lancée en avril 2013, cette pub diffusée sur Internet a été vue par plus de 73 millions d’Internautes.

Si je me rappelle bien, tout a commencé en 1998 avec les bébés nageurs. Un magnifique spot où l’eau était la vedette et donnait des ailes, de l’élan et de l’allant à des bambins nus et hilares.

En 2009, on a recyclé les bébés, mais on a jeté l’eau du bain. Les poupons se sont mis à faire du roller dans les allées de Central Park et le positionnement d’Évian a pris un nouveau tournant.

Cette année, Évian va encore plus loin et nous annonce la venue de bébé Spider-Man.

La bande annonce est en ligne depuis hier… Le film sera lancé le 2 avril. Parions que nous serons tous attachés à l’écran de notre ordi pour voir jusqu’où la marque d’eau en bouteille va cette fois aller pour nous divertir.

Les bébés d’Évian sont devenus un rendez-vous incontournable qu’on veut être le premier à voir et à partager.

En lançant sa bande annonce 10 jours avant le lancement de son film, Évian nous met déjà l’eau à la bouche…

 

 

« First Kiss »: s’est-on fait baiser?

On a tous vu la vidéo virale « First Kiss » publiée la semaine passée sur Internet et qui s’est propagée plus vite qu’un feu sauvage. En tout cas hier on était près de 60 millions à l’avoir vue.

Après l’émoi, ça a été l’effroi.

Les 10 couples qui, soit disant, ne se connaissaient pas et s’embrassaient pour la première fois devant la caméra de la réalisatrice d’origine russe Tatia Pilieva étaient en fait des acteurs et des mannequins qui tournaient une pub pour une marque de vêtements dont je ne me souviens pas du nom sans l’aide de Google (« First Kiss »+ad+viral).

Comme souvent avec les succès aussi fulgurants qu’éphémères du web, cette pub a été joyeusement (et très rapidement) parodiée.

Avec plus d’humour: « First First Kiss Parody ».

Avec plus de sexe: « First hand job ».

Avec plus de mordant: « First touch ».

Avec des animaux: « First snif ».

Avec plus d’artifices: « First fizz ».

Avec plus d’authenticité à la télévision belge flamande.

Puis on a fini par apprendre qu’un film étrangement semblable avait été tourné… dans les années 1990.

Ça fait à peine une semaine que « First Kiss » est sorti et on peut déjà se demander si c’est, oui ou non, un succès pour ses commanditaires (la marque de vêtements dont je ne me souviens toujours pas du nom).

Le marketing de contenu, l’art de créer du contenu pour une marque, est comme la publicité, si on se souvient du concept mais qu’on ne se rappelle pas de la marque, il y a un petit problème.

Heureusement pour Wren (merci Google), sa vidéo a été non seulement partagée mais elle a aussi été analysée, commentée, tweetée, bloguée. Tous ces gens qui ont, comme moi, pris le temps d’écrire sur ce petit film ont relayé le nom de son commanditaire sans qu’on le leur demande.

Le nom de la marque de vêtements pour femmes a donc circulé. Même moi, maintenant, je m’en souviens.

Si on a tant parlé de ce film, c’est qu’au départ il était non seulement bien foutu, mais il était surtout troublant. Qui n’a pas eu envie d’embrasser un(e) inconnu(e) croisé(e) dans le métro ou dans la rue? Dans ce film, tous ces gens sont en plus beaux et bien habillés (ce n’est pas un hasard). On n’aurait peut-être pas eu le même émoi devant deux véritables étrangers random mal fagotés, mal coiffés, qui sentent le dessous de bras, qui ont des restes de dîner entre les dents et qui essayent de s’embrasser pour la première fois.

Comme quoi, ça vaut toujours la peine de travailler la forme autant que le fond.